IFPA

FINANCER SA RECONVERSION PROFESSIONNELLE

Comment trouvez les meilleurs financement pour votre formation?

Il existe plusieurs dispositifs de financement à votre disposition en fonction de votre statut afin de financer votre formation. Nos conseillers seront à même de pouvoir vous renseigner à ce sujet.
Vous trouverez les modalités des organismes en choisissant votre situation présente :

Salarié d'entreprise

Découvrez tous les financement possible en choisissant votre statut

Je suis salarié en CDI
Je suis salarié en CDD
Je suis intérimaire

Licencié économique

Dans le cadre de votre CSP vous pouvez bénéficier d'un financement à nos formations éligibles avec le CPF

Demandeur d'emploi

Aide Individuelle de formation
Cheque Qualification
Préparation Opérationnelle à l'emploi
Action de formation préalable au retour à l'emploi

LE FINANCEMENT POUR LES SALARIE: Le Congé Individuel de Formation C.I.F

Salarié en C.D.I

Vous êtes salarié sous contrat à durée indéterminée vous pouvez bénéficier d’un Congé Individuel de Formation (C.I.F).

Comment en bénéficier?

  • Vous devez justifier d’une ancienneté de 24 mois consécutifs ou non en tant que salarié.
  • 4 mois avant le début de la formation vous devez obtenir une autorisation d’absence auprès de votre employeur.
  • 3 mois avant le début de la formation vous devez adresser une demande de prise en charge financière à l’organisme paritaire qui reçoit la contribution de votre entreprise destinée au financement du Congé Individuel de Formation.

Pour plus de renseignement vous pouvez vous rapprocher d’un conseiller FONGECIF qui vous accompagnera dans votre projet : http://www.fongecif.com. En Aquitaine, vous pouvez contacter le : FONGECIF Aquitaine

Salariés en CDD

Vous êtes salarié sous contrat à durée déterminée vous pouvez bénéficier d’un Congé Individuel de Formation.

Comment en bénéficier ?

  1. Vous devez justifier d’une ancienneté en tant que salarié de 24 mois consécutifs ou non, au cours des 5 dernières années, dont 4 mois, consécutifs ou non, sous contrat de travail à durée déterminée, au cours des 12 derniers mois.
  2. 2 mois avant le début de la formation vous devez adresser votre demande de prise en charge à l’organisme paritaire mentionné sur le Bordereau Individuel d’Accès à la Formation remis par votre dernier employeur.

Pour plus de renseignement vous pouvez vous rapprocher d’un conseiller FONGECIF qui vous accompagnera dans votre projet : http://www.fongecif.com

Intérimaire

Le congé individuel de formation intérimaire (CIF-Intérimaire) vous permet de suivre, au cours de votre vie professionnelle et à titre individuel, la formation de votre choix.

Comment en bénéficier ?

  • Vous devez déposer votre demande d’autorisation d’absence en cours de mission ou dans un délai maximum de 3 mois après votre dernier jour de mission.
  • Vous devez totaliser 1 600 heures dans le travail temporaire au cours des 18 derniers mois, dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire (ETT) qui signe votre autorisation d’absence.
  • Vous devez démarrer le CIF au plus tard dans les 12 mois après la remise de la demande d’autorisation d’absence.

Pour plus de renseignements vous pouvez vous rapprocher d’un conseiller FAF.TT qui vous accompagnera dans votre projet : http://www.faftt.fr

Le congé individuel de formation (Cif) est un congé qui permet au salarié de s’absenter de son poste afin de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Le Cif est ouvert sous conditions. Il est accordé sur demande à l’employeur. Le salarié est rémunéré pendant toute la durée de la formation.source externe : service-public

 

Le dispositif Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP)

Le dispositif du Contrat de Sécurisation Professionnelle s’applique aux procédures de licenciement économique.Il concerne tous les salariés visés par une procédure de licenciement économique.

Les bénéficiaires du CSP ont le statut de stagiaire de la formation professionnelle.

Indemnisation et accompagnement des bénéficiaires CSP

Pour les salariés qui justifient d’un an d’ancienneté ou plus dans l’entreprise, le CSP leur permet de bénéficier d’une allocation de sécurisation professionnelle (ASP) dont le montant est égal à 80% du salaire brut pendant 12 mois.Le versement de l’allocation est immédiat, sans délai d’attente, ni différé d’indemnisation. Il permet également aux bénéficiaires d’avoir un accompagnement renforcé dès la fin du contrat de travail.Les salariés qui ne totalisent pas un an d’ancienneté mais qui ont travaillé suffisamment pour s’ouvrir des droits à l’allocation d’aide au retour à l’emploi (4 mois de travail dans les 28 derniers mois pour les salariés de moins de 50 ans ou 36 mois pour les personnes de plus de 50 ans) peuvent aussi bénéficier de l’accompagnement renforcé, mais reçoivent une ASP dont le montant et la durée sont équivalents à ceux de l’ARE.

Obligation et participation de l’employeur

L’employeur a l’obligation de proposer le dispositif du CSP aux salariés visés par un licenciement économique.Dans le cas contraire, Pôle emploi doit proposer le CSP au licencié économique.L’employeur contribue au financement du dispositif par le versement :

  • pour les salariés ayant un an ou plus d’ancienneté dans l’entreprise, d’une somme correspondant à l’indemnité de préavis, dans la limite de 3 mois de salaire, que le salarié aurait perçue s’il n’avait pas bénéficié d’un CSP. Cette contribution comprend l’ensemble des charges patronales et salariales.
  • pour l’ensemble des salariés, de l’allocation de formation acquise annuellement par les salariés dans le cadre du droit individuel à la formation (DIF) et n’ayant pas été utilisé.
  • En cas d’acceptation, votre contrat de travail est réputé rompu d’un commun accord au terme du délai de réflexion de 21 jours.

Aucun différé d’indemnisation

En CSP, vous percevez vos allocations dès la fin de votre contrat de travail. Vous n’effectuez pas votre préavis. Vous ne recevez donc pas l’indemnité légale ou conventionnelle de préavis.Toutefois, si cette indemnité est supérieure à trois mois, vous percevez la partie excédentaire à ces trois mois.

Des allocations majorées

En CSP, les allocations que vous allez percevoir représentent 80% du salaire brut moyen des douze derniers mois si vous avez un an ou plus d’ancienneté dans l’entreprise. Par comparaison, c’est plus que l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) de Pôle emploi. Si vous avez moins d’un an d’ancienneté, votre allocation est égale au montant de l’ARE.

En cas de reprise d’activité

Vous reprenez un emploi moins bien payé ? Vous pouvez percevoir, sous certaines conditions, une indemnité différentielle qui couvre la baisse de rémunération.

Le suivi de vos démarches de reprise d’emploi

Le CSP peut durer jusqu’à douze mois afin de permettre un retour durable à l’emploi, si nécessaire à travers une formation qualifiante ou une reconversion professionnelle.Si au terme des douze mois, votre recherche d’emploi n’a pas abouti, des allocations ARE vous seront versées dans la limite des droits restants suite à votre inscription comme demandeur d’emploi.

Pole emploi: les modalités de financements

Pole emploi finance nos formations, ils référencent nos actions sur le portail  » La bonne formation « . Vous pouvez également les retrouver sur le portail régional AquitaineCapMétier Pole emploi dispose de plusieurs dispositifs afin de prendre en charge une partie ou la totalité de nos formations. Voici une liste non exhaustive utilisée par nos anciens pour intégrer notre école.

L’aide individuelle de Pôle Emploi ou AIF: les formations concernées

    • Dans le cadre des dispositifs CRP/CTP et CSP (Convention de Reclassement Personnalisé/Contrat de Transition Professionnelle/Contrat de Sécurisation Professionnelle), les formations cofinancées avec des OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) ou, dans le cadre d’un autre dispositif pour lequel le financement de la formation a déjà été obtenu, notamment en tant que salarié. L’aide couvre les frais de formation dont le montant est supérieur à la prise en charge du premier financeur. Elle peut aussi couvrir les frais pour les périodes de formation se prolongeant au-delà de la prise en charge du premier financeur de la formation (OPCA ou autre financeur).
    • Les formations du secteur sanitaire et social dont l’accès résulte de la réussite à un concours, lorsqu’un accord est pris au niveau régional entre le Conseil Régional et Pôle emploi. A condition d’être inscrit à la recherche d’un CDI à temps plein – ou à temps partiel – depuis au moins six mois, ou de sortir d’un contrat aidé ; et à condition, si la formation est de niveau Bac+2 et plus, de justifier d’au moins deux années d’activité professionnelle à temps plein.
    • Les stages préparatoires à l’installation des futurs artisans, quand aucune aide régionale équivalente n’existe déjà. A condition d’être inscrit à la recherche d’un CDI à temps plein – ou à temps partiel – depuis au moins six mois, ou de sortir d’un contrat aidé.
    • Les formations (ou bilans de compétences) financées en partie par le Droit Individuel à la Formation (DIF) acquis dans le cadre du contrat de travail qui a précédé votre inscription en tant que demandeur d’emploi. Pôle emploi peut prendre à sa charge la partie excédant ce montant dans la limite d’un financement maximum de 1500 euros.
    • Des formations non couvertes par les achats de formation de Pôle emploi ou du Conseil Régional à condition que la démarche soit cohérente avec votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE).
    • Les formations post jury validation des acquis de l’expérience (VAE) lorsque la certification visée n’a été que partiellement validée. La formation doit se dérouler dans le délai imparti des cinq années maximum à compter de la date de notification du jury.
    • Les formations inscrites au PPAE qu’aucune autre modalité de financement ne permet de satisfaire (AFC, AFPR, POE individuelle, autres cas d’AIF). Il s’agit d’une appréciation au cas par cas des projets de formation individuels.

Modalités

Dossier éligible uniquement via l’accord de votre conseiller pole emploi

Le Compte Personnel de Formation ou CPF

Le Compte Personnel de Formation ou CPF permet aux salariés disposant d’une certaine ancienneté dans l’entreprise de bénéficier de formation professionnelle suivie pendant ou en dehors du temps de travail.Les formations mises en œuvre dans le cadre du CPF permettent, notamment :

  • d’acquérir une qualification plus élevée
  • et d’entretenir ou de perfectionner ses connaissances.

Ces formations se déroulent, en principe, en dehors du temps de travail. Toutefois, une convention ou un accord collectif de branche ou d’entreprise peut prévoir que le DIF s’exerce en partie pendant le temps de travail.

A compter du 1er janvier 2015

Le dispositif « DIF portable » est remplacé par le « Compte Personnel de Formation » (CPF) demandeurs d’emploi.La gestion et le financement du dispositif CPF demandeurs d’emploi ne sont plus assurés par es OPCA, mais principalement par Pôle Emploi avec des financements issus du Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels (FPSPP).Nous vous invitons :

  • d’une part, à consulter votre compte personnel de formation directement en ligne (à partir du 1er janvier 2015) sur lequel vous pourrez être renseignés sur le dispositif du CPF et ses modalités de financement ;
  • d’autre part, à prendre contact avec votre conseiller Pôle Emploi ou Mission locale qui vous accompagnera dans votre démarche.

Sachez que les droits acquis et non utilisés dans le cadre de la portabilité du DIF au 31 décembre 2014 sont conservés et mobilisables, à compter du 1er janvier 2015, dans le cadre des dispositions légales relatives au Compte Personnel de Formation.

Le chèque régional : Qualification demandeurs d'emploi

    • Objectifs

Permettre aux demandeurs d’emploi Aquitains, par l’acquisition d’une qualification (qualification inscrite au Répertoire National de la Certification Professionnelle ou validation reconnue par la branche professionnelle) ou d’une spécialisation professionnelle (en complément d’une formation de base en rapport avec la spécialisation), d’accéder à une insertion rapide et durable dans l’emploi.

    • Bénéficiaires

Tout demandeur d’emploi de catégorie A, jeune non suivi par la Mission Locale ou adulte, inscrit au Pôle Emploi en Aquitaine, sans condition d’ancienneté de chômage, qui ne relève pas du dispositif des Aides Individuelles à la Formation de Pôle Emploi. Ce dispositif, dans le cadre de la convention signée entre le Conseil Régional d’Aquitaine et l’AGEFIPH contribue à favoriser l’accès aux formations professionnelles pour les personnes handicapées.

    • Modalités

Dossier éligible uniquement via l’accord de votre conseiller pole emploi

Préparation Opérationnelle à l'Emploi (POE)

La préparation opérationnelle à l’emploi (POE) est une aide financière permettant à un demandeur d’emploi de se former afin de pouvoir répondre à une offre d’emploi. Cette aide peut être attribuée à un employeur qui s’engage à recruter le demandeur d’emploi après la période de formation.

Modalités

Dossier éligible uniquement via l’accord de votre conseiller pole emploi

Share This